Maestro won’t sign Swiss contract

The Orchestre de la Suisse Romande has issued another of its bizarre press statements, confirming it does not know where its next music director ic coming from.

Jonathan Nott had been announced in the job but he’s refusing to sign a contract, the more so since the orch has just seen the departure of another chief exec.

They have appointed a manager, Jean-Pierre Rousseau, a former short-term head of music at French radio. But they are making it clear he’s just a temp.

We have a perfect candidate for the job, below. He’s free.

ZURICH, SWITZERLAND - JULY 20: Comedian Simon Brodkin (not pictured) throws dollar bills at FIFA President Joseph S. Blatter during a press conference at the Extraordinary FIFA Executive Committee Meeting at the FIFA headquarters on July 20, 2015 in Zurich, Switzerland. (Photo by Philipp Schmidli/Getty Images)

press release:

Genève, le 26 février 2016

Chère Madame, cher Monsieur,

A la suite du départ de M. Swinnen, le Bureau de la Fondation de l’OSR a décidé de confier une mission temporaire d’administration générale ad interim à Monsieur Jean-Pierre Rousseau, dont l’expérience et le parcours professionnel seront très utiles pour mener à bien les dossiers en suspens et tracer de nouvelles perspectives pour l’OSR. Il suivra l’orchestre notamment lors de la prochaine tournée en Chine et en Inde. Il finalisera la saison 2016-2017 et la présentera.

Jean-Pierre Rousseau a déjà travaillé avec et pour l’OSR, entre 1986 et 1993, comme producteur puis chef de la production musicale de la Radio Suisse Romande. Directeur de France Musique (Radio France, Paris) de 1993 à 1999, il a été Directeur général de la Salle Philharmonique et de l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège, Belgique (1999-2014). Directeur de la Musique de Radio France (2014-2015) à la demande du nouveau PDG de Radio France Mathieu Gallet, il assume désormais la direction de l’un des plus importants festivals d’Europe, le Festival de Radio France et Montpellier Languedoc Roussillon (qui a attiré pour son 30ème anniversaire en juillet 2015 près de 128’000 spectateurs).

 

Nous vous informons également que le contrat entre la Fondation de l’OSR et Maestro Jonathan Nott n’est à ce jour pas signé. Il existe un document signé par Messieurs Nott et Swinnen le 20 octobre 2015, qui prévoit notamment l’engagement d’un chef assistant, contrairement au mandat défini par la Fondation. Ni le Conseil de Fondation de l’OSR, ni le Bureau du Conseil, ni la Présidente, Mme Notter, n’ont été informés de la signature de ce document, que Monsieur Swinnen a tout fait pour garder secret, notamment en déjouant les rencontres planifiées entre la Présidente et Monsieur Nott. C’est en janvier 2016, à l’occasion d’un échange personnel direct avec Monsieur Nott, que ce dernier a informé la Présidente de ce document, qui ne comportait pas les signatures autorisées et qui n’avait été validé ni par la Présidence ni par le Conseil de Fondation.

Dès qu’elles ont pu lire le texte, Mme Florence Notter et Me Sylvie Buhagiar se sont rendues à Londres pour tenter de régler la situation. Elles ont fait tout ce qui était en leur pouvoir, dans les limites fixées par les statuts et les décisions de la Fondation de l’OSR. Après divers échanges, la Fondation a communiqué à Monsieur Nott les propositions du Conseil de Fondation. Nous attendons à présent la réponse de Monsieur Nott et de ses agents, qui ont été relancés.

 

Nous nous réjouissons de cette nouvelle collaboration avec Monsieur Jean-Pierre Rousseau et de vous présenter très bientôt notre nouvelle saison 2016-2017.

share this

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on google
  • The OSR press statement is not only bizarre, but so totally amateurish and provincial, that I thought at first that it must be a joke. Not so. I forgot, we are dealing with the Swiss, who are capable of turning most anything that should be professional into some sort of public referendum advertisement, completely indiscreet, lacking tact, intelligence and recounting things as if it were being told to a Swiss village council. Sorry, but the Swiss are so totally ridiculous, yet again! If they would only learn to have some humour, smile and crack a joke and laugh at themselves, then all of this and they themselves might actually be funny and gain some sympathy. Sadly, that will never happen, as they are the most dull, unimaginative, boring, amateurish managers that could be found anywhere on earth.
    Having lived there for three years, I can only be happy to have got out.

    • About what you say about the Swiss, isn’t making a broad generalization out of specific examples one of the signs of racism? Or maybe I’m mistaken, it must be inductive reasoning. Certainly. Wow, three years, what an experience.

    • Perhaps you know the old Austrian joke?:

      Q: What is the difference between Zurich and the Vienna Central Cemetery?

      A: Zurich is twice as big, and half as much fun.

  • Aside from your demonstrative dislike of Mr. Nott, are you seriously implying that the OSR of today is ranking above Bamberg Phil? In which way?

    • Nott really, Gerhard, but it probably pays better, and he needs to gas up all those environmentally friendly Lamborghinis, right?

    • I think they were removed because I made a comment about someone’s private life, his cars, although these had been featured in a magazine profile of the person.

      It’s not censuring. It’s just staying on the right side of the law. Fine by me.

  • Jean-Pierre Rousseau a fait un excellent travail à Liège et connait très bien l’Orchestre de la Suisse Romande lorsqu’il était responsable de la production musicale à la Radio Télévision Suisse. Ironiser sur son passage éclair à Radio France manque sa cible. Rousseau est en bonne compagnie avec Dominique Meyer (actuel intendant à Wien) ou René Gonzalès (immense directeur de théâtre) : tous deux “anciens” directeurs de la Bastille pour quelques mois…

  • >