Back

Boulez archive goes to the Bib Nat

December 31, 2017 by norman lebrecht

5 comments.


The Bibliothèque nationale de France has announced that it has received the bulk of the physical legacy of the late Pierre Boulez.

It amounts to 220 metres of books, 50 metres of archives and correspondence, as well as scores, photographs, recordings and about 100 other objects.

In a separate transaction, the Bib Nat has acquired from the Boulez estate the original manuscript of his first masterpiece, the 12 Notations for piano.

Most of his other major scores have been bought by the Paul Sacher Foundation in Switzerland.

Boulez died on January 5, 2016, aged 90.

press release:

La succession de Pierre Boulez a remis gracieusement à la Bibliothèque nationale de France un ensemble considérable d’archives du compositeur : 220 mètres linéaires de livres, 50 mètres d’archives et de correspondance, mais aussi des partitions, des photographies, disques et bandes magnétiques ainsi qu’une centaine d’objets.

Dans le même temps, la Bibliothèque a acquis le manuscrit du premier chef-d’œuvre de Pierre
Boulez, les Douze notations pour piano.

Le compositeur et chef d’orchestre Pierre Boulez (1925-2016) a profondément marqué la vie musicale, culturelle et institutionnelle de la seconde moitié du XXe siècle tant par la nouveauté de son langage musical que par ses talents d’interprète, de pédagogue, de théoricien et de polémiste mais aussi par son implication institutionnelle : il est à l’origine, notamment, de la création du Domaine musical, de l’IRCAM et de l’Ensemble Intercontemporain.

De son vivant, Pierre Boulez a cédé ses manuscrits musicaux et littéraires à la Fondation Paul Sacher tandis que la Bibliothèque nationale de France s’enrichissait, par acquisition et par don du mécène, critique musical et organisateur de concerts Pierre Souvtchinsky, d’ensembles de correspondance et surtout d’une importante série de manuscrits d’œuvres de jeunesse du compositeur : Psalmodie, la Première sonate pour piano, la Sonatine pour flûte et piano, Visage nuptial, Structures. À la suite du décès de Pierre Boulez, sa succession a décidé de remettre gracieusement à la BnF toutes les archives du compositeur qui n’étaient pas couvertes par son contrat avec la Fondation Paul Sacher : bibliothèque, partitions, correspondance, archives, objets, photographies, manuscrits d’autres compositeurs…

Par ailleurs, lors de la vente organisée par Christie’s France le 28 novembre dernier, la BnF a acquis le manuscrit du premier chef-d’œuvre de Pierre Boulez, les Douze notations pour piano. Écrites par le compositeur alors qu’il n’avait que 20 ans et qu’il était encore l’élève d’Olivier Messiaen au Conservatoire de Paris, les Douze Notations sont influencées par l’enseignement de René Leibowitz, qui initia Pierre Boulez à la technique dodécaphonique. Il s’agit, en effet, d’une série de douze variations construites autour d’une même série de douze sons, traitée en permutation circulaire. L’œuvre fut créée le 12 février 1946 aux Concerts du Triptyque par la pianiste Yvette Grimaud.

 


Comments (5)

  1. Pianofortissimo says:

    Very interesting. It seems that Boulez had “cannibalized” the 12 Notations for piano in other works and the original manuscript did not exist any more, until he discovered that Karlheinz Stockhausen had copied the original when he met Boulez as a student of Messiaen, and gott a copy of the copy that he later “cannibalized” further in those well-known orchestrations. So I wonder which “original” was acquired by the Bibliothèque Nationale de France.

  2. Been Here Before says:

    I was wondering if Mr. Borstlap needs any firewood this winter. Happy New Year John!

    1. John Borstlap says:

      Thank you, and the same to you….. My PA has, over the last month, ordered 55 scores of PB at Universal Edition to be ritually burnt on new year’s eve, and now the whole family + staff is sitting around the blaze in the hall, happily reflecting upon the future of music.

      1. CYM says:

        Too bad Hitler was unable to witness the blaze …

        1. John Borstlap says:

          That was very different; those were good books.


Leave a Reply to CYM Cancel reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *